Stéphane Richard redressé fiscalement en 2007…

S’il y a bien une personne qui fait la une des journaux en ce moment, c’est Stéphane Richard. L’ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde au ministère de l’Économie, et actuel PDG d’Orange est en effet mis en examen dans l’affaire Tapie / Crédit Lyonnais pour escroquerie en bande organisée. Mais bien avant sa mise en examen, Mr Stéphane Richard a fait l’objet d’un redressement fiscal le 12 octobre 2007 par l’administration d’un montant de 660 000€!

stephane richard

C’est la DGI (Direction Générale des Impôts) qui à la suite d’un contrôle fiscal pour les années 2000, 2001, 2002, 2003 inflige un redressement fiscal de 660 000€ comprenant un arriéré d’impôt, les majorations usuelles et une pénalité de mauvaise foi d’un montant de 5%… Il est redressé dans le cadre d’acquisitions par emprunts (LBO) avec plusieurs autres dirigeants du groupe immobilier Nexity dont Stéphane Richard était le président à l’époque.

Là où ça devient vraiment intéressant, c’est que Stéphane Richard a trouvé un compromis avec l’administration fiscale le 15 mai 2007, soit une semaine avant sa nomination en tant que directeur de cabinet à Bercy… Ça laisse quand même rêveur sur le degré de probité requis pour intégrer la haute administration du ministère de l’Économie.

On n’oubliera pas que le sieur Stéphane est fait chevalier de la Légion d’honneur en 2006 avec un superbe discours de Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur:

Tu as réussi, Stéphane. Tu es riche.

Et surtout il sera nommé à la tête d’Orange comme remerciement des bons et loyaux services. Un exemple de plus d’une proximité dérangeante entre patrons d’entreprises et hommes politiques.

 

Source: Le nouvel observateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *